2.7. Mobilité

Une interface est virtuelle. Mais l’interaction nécessite toujours un objet physique.
La tablette tactile est un objet mobile qui correspond bien à cette appropriation de l’outil d’interaction.
L’interface est connectée pour être toujours accessible. Son évolution est progressive.

Objet

La tablette tactile est un périphérique informatique tactile. Ses fonctionnalités sont nombreuses mais ses usages sont surtout liés à la consommation de contenu multimédia. Son interface utilisateur est différente de l’ordinateur car l’interaction tactile change le principe du geste. Sa taille est pensée pour être mobile. La tablette se tient et se manipule avec les mains. C’est un appareil agréable à employer et qui développe de nouveaux usages.
Le marché des tablettes a explosé en quelques années. Certains produits se distinguent. Nous pourrions en citer beaucoup. Mais sélectionnons trois produits pour leurs qualités et différences :

L’iPad d’Apple est le premier du genre et le plus vendu à ce jour. C’est une icône de l’interaction tactile. Le produit est fiable et performant. Sa forme est plate et fine. La dernière génération d’iPad a la plus haute résolution du marché. Cependant son écran est de format quatre-tiers. Cela signifie qu’il est rectangulaire et assez large pour sa longueur.

Le Galaxy Tab de Samsung est également un grand succès. Il fonctionne sur un système d’exploitation ouvert conçu par Google (Android). Il est donc plus souple. Ce produit est performant et possède un écran allongé (seize-neuvième). Il est plat et fin.

La Tablette S de Sony est moins commercialisée mais elle intègre des fonctionnalités qui correspondent à nos critères ergonomiques. Sa forme est en biseau. Poser face à nous elle est naturellement inclinée d’environ cinq degrés. Elle est équipée de deux hauts-parleurs qui permettent la stéréophonie. L’écran est seize-dixième. Et comme le produit de Samsung, il fonctionne avec le système Google.

Ayant accès seulement au produit Apple, et celui-ci étant le plus employé. L’iPad sera le référent pour ce projet. Son ergonomie est moyenne mais il est confortable à utiliser. Son écran est bien pensé pour l’interaction gestuelle.

Nuage

Le nuage d’information ou cloud en anglais est le principe de stocker et manipuler de objets numériques sur un réseau. Les données sont sur un serveur dont l’accès est possible par internet. On peut alors retrouver ses données et préférences depuis n’importe quel endroit connecté. La technologie du nuage est arrivée à maturité. Elle permet de rendre nos fichiers mobiles. Un système complet peut être délocalisé et accessible dans le nuage.

L’interface tactile de saisie est un outil d’interaction dynamique et évolutif. En étant connectée, cette interface peut mémoriser ses changements, se mettre à jour et s’adapter ; depuis n’importe quel appareil compatible. L’objet est un intermédiaire, l’interface est libérée de son stockage. C’est un outil totalement mobile et ubique. Il est donc aussi facilement possible de le partager. On devrait pouvoir échanger ses configurations afin d’enrichir les interactions de chacun.

Observations

La qualité mobile d’un objet ou d’un service destiné à suivre l’utilisateur dans ses activités et usages de l’ordinateur est essentielle. Tant sur le plan physique pour permettre à l’utilisateur d’être indépendant du périphérique employé tout en retrouvant facilement les outils qu’il connait. Que sur le plan numérique en rendant accessible ses données et préférences. Dans ces conditions, l’usage que chacun fait de ses outils d’interaction est disponible sur n’importe quelle plateforme. Il suffit d’avoir accès à une tablette tactile et à un réseau internet. L’interface de saisie tactile peut donc être personnelle et mobile.

Le critère de mobilité est intéressant pour ce projet. La tablette tactile est bien adapté à cette question. Le choix de l'iPad n'est pas optimal mais il permet de le rendre réel. Enfin, c'est surtout la connectivité ( internet ) qui apporte la véritable mobilité.